« Cela me permet de réfléchir à la conduite à tenir face aux problèmes que rencontre mon fils.
J'ai pu aussi mettre en place des choses auxquelles je n'avais pas pensé,
comme faire intervenir un éducateur
 »

-Madame P., mère de deux enfants, de 14 ans et 17 ans

Mieux comprendre pour prévenir
 

Les parents sont acteurs de la prévention du mal-être et du suicide des jeunes. Ce n'est pas un domaine réservé à des « spécialistes ». Les signes et symptômes de mal-être se révèlent souvent en premier lieu aux proches qui les côtoient au quotidien (à la famille et/ou aux enseignants et autres amis).


Souvent, hélas, ces signes avant-coureurs n'ont été interprétés qu'a posteriori.
Trop tard pour intervenir !
Trop tard pour empêcher le suicide !

Sans céder à la psychose du geste suicidaire, il convient, pour vous parent, de posséder un minimum de connaissances sur la problématique du suicide, la crise ou le processus suicidaire, les risques de passage à l'acte suicidaire. Vous serez mieux armés pour intervenir en cas de besoin.


L'élément le plus important à retenir : Si on a une inquiétude, il ne faut surtout pas la garder pour soi, mais se tourner vers d'autres pour en parler

 

 

Fiches prévention
Toutes les fiches
Devenir bénévole
Devenir bénévole
Vidéos
Vidéos